Chargement

Le mardi 27 février, le président de la République, Emmanuel Macron, s’est rendu en Seine-Saint-Denis. Un déplacement dans l’optique des Jeux olympiques de Paris en 2024. Il a ainsi visité le stade de France, tout en vantant le fait que 95% des infrastructures qui seront utilisés sont déjà existantes. Le plus gros travail reste à effectuer au niveau des transports.

Le président Macron à décider de venir rendre visite aux équipes sur place, avant les grands travaux qui commenceront en 2019. Ces derniers seront majoritairement concentré sur les infrastructures ferroviaire et les transports en général.

Le président a confié : “Il y a un devoir de vérité. La vérité sur les coûts que nous devons affiner, sur les délais qu’on doit préciser, sur la nature et la qualité des projets selon les impératifs que l’on a. On a vu l’importance de tout cela. Mais également environnementaux, budgétaires que nous nous sommes assignés. Je crois que c’est très important que dès aujourd’hui, on puisse avoir un échange très direct sur les détails de tous ces éléments.”

Un plan prévoit de créer un village olympique de 51 hectares. Mais encore faut-il pouvoir y accéder et le desservir, comme le souligne Tony Estanguet, qui préside le comité d’organisation des Jeux olympiques de 2024 : “Aujourd’hui, on a un réseau de transport qui est très performant et la réussite des Jeux, elle passe par un réseau de transport performant. C’est sûr que pour nous, c’est vraiment déterminant d’avoir ces infrastructures de transports livrées pour 2024”.

Pour ceci, il faudra trouver les financements adéquats, en mobilisant des entreprises. D’ailleurs, la Française des Jeux et la marque Lacoste ont été reçues pour un dîner intime à l’Elysée. Ainsi, les organisateurs espèrent débloquer le milliard d’euros dans le but d’un financement.

Salut vous ! Je m’appelle Noémie et je sors tout droit d’une grande école de communication. J’aimerais devenir rédactrice web, c’est pourquoi j’ai commencé à créer ce site d’actualité sur divers sujets. Je vous souhaite donc une bonne lecture et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut